Rachetée en 2012 par la mairie, la villa nézelloise porte bien son nom de Bellevue, tant l’observatoire qu’offre son jardin mérite le détour. Si le bâtiment, vandalisé à plusieurs reprises depuis son rachat, n’a pu encore ouvrir au public, son petit parc s’offre déjà à la déambulation.

En contrebas du ru et de la petite mare du parc inauguré en septembre dernier, le président des Pots âgés, Martial Fée, accueille La Gazette au milieu de quelques carrés de légumes. Fondée à l’initiative de la commune qui souhaitait voir revivre cet ancien potager, l’association existe depuis quelques mois, et compte maintenant une douzaine de membres. « L’axe particulier est d’être un potager conservatoire, de faire des légumes plutôt anciens et rares, avec les méthodes anciennes, sans engrais ni rien, détaille Martial Fée du projet associatif, ouvert aux Nézellois comme aux autres. D’ailleurs, les anciens du village, ou d’anciens maraîchers, sont les bienvenus ! »

Sur le terrain exposé plein Sud, dont la bonne terre trahit son passé potager, poussent radis noirs ou blancs, tomates noires de Crimée, ou encore crosnes et topinambours. Les membres de l’association se retrouvent tous les samedis matin de 8 h à 13 h, où les autres jours se croisent en passant observer la croissance des végétaux. « Mon père était agriculteur, j’ai toujours aimé jardiner, indique ainsi David, un membre des Pots âgés passant par là avec son fils de retour de l’école. Quand j’ai vu le potentiel de la propriété, je n’ai pas hésité, ce qui m’intéressait était aussi la possibilité de cultiver des légumes méconnus. »