Pendant 16 ans, dont 13 comme secrétaire de section, Papa Waly Danfakha a animé le PS local. Le deuxième adjoint de la mairie des Mureaux n’avait cependant pas renouvelé sa carte en 2016. Depuis vendredi dernier, l’homme de 57 ans est membre du Parti radical de gauche (PRG). La prise est belle pour un PRG ayant très peu d’élus dans le département, et absent des Mureaux depuis 2001.

« Il avait déjà fait sa rupture avec [les socialistes muriautins] depuis un moment, indique le président départemental du PRG et ex-maire de Carrières-sous-Poissy Eddie Aït. Il est reconnu, et sincère dans son engagement. Je lui ai demandé qu’il structure une représentation publique, et un travail en bonne intelligence avec le maire (François Garay – DVG, Ndlr). »

« Je ne veux pas faire de procès au PS. J’ai envie de vivre une autre étape de ma vie militante, je suis un homme de challenge, commente Papa Waly Danfakha de ce changement d’affiliation politique. Le PRG est aux origines du combat pour la laïcité. Je me suis engagé pour faire vivre ces idées, ces valeurs républicaines, au moment où elles sont bousculées par des identités contradictoires, est une préoccupation fondamentale. »