Les travaux sont bientôt terminés pour le groupe scolaire Saint Exupéry. Après 5 mois d’ouvrages, les locaux flambant neufs devraient être livrés pour la fin juillet. Ils compteront deux classes en plus et une cantine plus grande. Le coût total de ces aménagements est de 630 000 euros.

Cet agrandissement, comme ceux probables à venir des groupes scolaires Le Parc puis Denouval (voir encadré), est lié à la construction de nouveaux logements à Andrésy. Ceux-ci vont mathématiquement entraîner une augmentation de la population de l’ordre de « 1 500 personnes en plus sur plusieurs années », d’après Alain Mazagol, adjoint aux travaux. Les écoles de la ville doivent donc pouvoir accueillir plus d’élèves. Pour le groupe scolaire Saint Exupéry, l’école maternelle va être prolongée d’une extension ce qui permettra l’ajout de deux classes.

Un élévateur permettra aux personnes en situation de handicap d’accéder à la cantine.
Un élévateur permettra aux personnes en situation de handicap d’accéder à la cantine.

« Avant, on avait deux classes de maternelle en bas avec les primaires, ce qui n’était pas pratique, explique Alain Mazagol. Grâce à ces travaux, ces deux classes vont remonter pour rejoindre les autres maternelles ». Le dortoir va aussi être décalé dans la nouvelle extension et connaître un coup de jeune.

L’autre gros aménagement de ces travaux concerne la cantine dont la surface va être doublée et comptera « 55 places en plus du fait des élèves supplémentaires qui seront dans l’école », précise l’adjoint aux travaux.

Le réfectoire aussi va être entièrement repensé : la cuisine sera centrale avec, les primaires d’un côté qui continueront à bénéficier du self-service, et les maternelles dans la nouvelle section qui seront toujours servis à table. « On en a aussi profité pour faire un accès aux personnes handicapées avec un élévateur pour accéder à la cantine », ajoute Alain mazagol.

Des extensions à venir pour les écoles Le Parc et Denouval

Après le groupe scolaire Saint Exupéry, ce sont les écoles le Parc et celle de Denouval qui devraient connaître des travaux d’extension à compter de novembre 2017. « On est vraiment aux prémices du projet, tient à préciser Alain Mazagol, adjoint aux travaux. Aucunes directives n’ont été données à part celles des appels d’offres. »

Pour le groupe scolaire le Parc, un avis de concours d’architectes a été lancé en mai dernier. Ce dernier précise que ce projet prévoit notamment pour la partie élémentaire, la création de deux salles de classe, de sanitaires donnant sur la cour et d’un auvent. Pour la partie maternelle, sont présumés la création de deux salles de classe, d’un second dortoir ainsi que l’extension de la cour de récréation. La part prévisionnelle affectée aux travaux est de 3,4 millions d’euros.

Concernant le groupe scolaire Denouval, l’avis de concours d’architectes de juin prévoit notamment l’extension des deux cours et des réfectoires. Pour la partie élémentaire, la création de deux salles de classe est prévue, ainsi que d’une salle multimédia et d’un abri à vélo. Pour l’école maternelle, sont envisagés la création de deux salles de classe et d’un dortoir. La part prévisionnelle affectée aux travaux est de 3 millions d’euros.