Gérard Béguin (SE) est maire de Sailly, il est surtout exploitant céréalier depuis trois générations dans sa ferme de 145 ha « typique du Vexin ». Cette semaine, comme quelques fois par an depuis une décennie, il reçoit une délégation de professionnels. Cette fois-ci, elle est constituée de 23 personnes en provenance de Chine, dans le cadre d’un tourisme professionnel qu’il est l’un des seuls à pratiquer en Île-de-France.

« Je leur présente l’organisation d’une ferme en France, les dernières techniques comme l’exploitation des satellites pour l’utilisation des produits phytosanitaires, détaille Gérard Béguin, qui a même reçu le ministre de l’agriculture du Japon il y a quelques mois. Souvent, j’aborde le commerce international des céréales, car chaque pays a un peu son mode de commercialisation. »

Ces visites rémunérées sont organisées par l’intermédiaire d’agences de tourisme spécialisées, les chambres d’agriculture, ou en direct entre le céréalier et ses homologues du monde entier. « Ce qui me distingue un peu est que ma ferme est certifiée agriculture raisonnée, poursuit l’exploitant. Le but, c’est de vendre de la matière grise. »