De passage dans le département après son voyage en Israël, Gérard Larcher (LR), président du Sénat, a tenu vendredi 6 janvier, à rendre « personnellement » hommage à Clarissa Jean-Philippe, policière municipale tuée à Montrouge dans les Hauts-de-Seine, par l’un des terroristes des attentats de janvier 2015.

« Deux ans après sa mort, nous nous souvenons toujours de sa simplicité et de son enthousiame », a déclaré Christophe Delrieu (DVD), maire de Carrières-sous-Poissy devant le square qui porte désormais le nom de la policière municipale. Elus carrièrois et membres de la police municipale étaient également présents. « On ne peut admettre le manque de respect envers ceux qui incarnent l’État de droit », a tenu à souligner Gérard Larcher.

Dimanche 8 janvier, se déroulait l’hommage avec des membres de sa famille, devant l’immeuble dans lequel elle avait emménagé avec son compagnon en 2011. Une messe était également organisée à Montrouge. Sur les réseaux sociaux, plusieurs internautes se sont émus de l’absence « de personnalité politique de droite comme de gauche ».