Pour montrer son opposition à la voie de contournement au Sud des communes de Verneuil-sur-Seine et Vernouillet, l’Association de défense des intérêts des Vernoliens (Adiv)-environnement a prévu « un printemps contre la déviation ». Elle profite également du quarantième anniversaire de la mobilisation de 1977 contre un projet de lotissement, qui avait rassemblé de nombreuses personnes dans le bois de Verneuil.

Ce même bois que la déviation de la RD 154 va « couper en deux », d’après Michel Cullin, membre d’Adiv-environnement. « On pense qu’en créant ce printemps contre la déviation, en l’associant aux 40 ans de l’occupation des bois, ce peut être un sujet qui va intéresser les gens et les élus », explique Michel Cullin en référence aux échéances électorales à venir. Notamment les législatives, dont l’association va convier les candidats à une réunion publique le 8 juin.

Mais au-delà des réunions, l’objectif est de « montrer la richesse » du bois de Verneuil à travers sept dates. Une randonnée pédestre le 19 mars permettra par exemple de parcourir le tracé de la déviation, d’autres rendez-vous feront la part belle aux oiseaux du bois de Verneuil (26 mars) ou ses spécificités (14 mai). Ce printemps se clôturera par une manifestation prévue le 25 juin.