Pour accueillir l’extension du RER E à l’Ouest de Paris, passant par La Défense et à la mise en service prévue en 2024, SNCF réseau (ex-RFF, Ndlr) rénove la gare comme ses installations ferroviaires. Mardi 21 mars, une cinquantaine d’habitants d’Epône et de Mézières-sur-Seine étaient venus s’informer lors d’une réunion publique dont la tenue avait été demandée par la municipalité.

La fin des travaux, qui comprend le rallongement et le rehaussement des quais, comme la création d’une seconde passerelle, avec des ascenseurs mais réservée aux usagers des transports, est attendue en 2020. « On conserve un lien ville-ville qui reste public », a répondu aux inquiétudes exprimées Vincent Florin, directeur d’opération à SNCF réseau, arguant du « souci de mettre en place du contrôle automatique » en gare.

Depuis décembre dernier, une première partie du chantier a commencé avec le déplacement des « appareils de voie » situés à l’Ouest de la gare, afin de permettre ensuite l’allongement des quais. Ces travaux ne seront pas sans conséquences pour les usagers : la circulation des trains sera totalement coupée entre Les Mureaux et Mantes-la-Jolie les quatre week-ends du 29 avril au 20 mai.