Le coût du médicament à mis la puce à l’oreille à un pharmacien mantevillois. Mardi 4 avril, un quadragénaire se présente dans sa pharmacie en lui présentant une photocopie d’ordonnance. La prescription concerne un médicament contre le cancer des os et dont la boîte coûte 800 euros. Dès le départ de son client, le pharmacien prévient les forces de l’ordre.

Le quadragénaire, un marginal vivant depuis 17 ans en France, sera interpellé à Mantes-la-Jolie. Les policiers du commissariat de Mantes-la-Jolie découvrent alors que deux autres pharmacies ont été victimes du suspect. Le montant total du préjudice s’élève à 2 400 euros.

En garde à vue, l’homme a nié les faits, prétextant qu’il faisait des courses pour quelqu’un. « Les boîtes étaient sûrement destinées à alimenter le marché noir », explique une source proche du dossier. Les enquêteurs soupçonnent également l’existence d’un complice puisque les deux autres boîtes n’ont pas été retrouvées. Il a fait l’objet d’une convocation devant la justice.

La fausse ordonnance provenait elle d’un vol d’un ordonnancier commis l’année dernière à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris.

Crédit photo : ILLUSTRATION