Avec sa suppléante muriautine Angela Klein, il souhaite « s’appuyer sur les projets qui émanent du territoire ». Bruno Millienne, conseiller municipal à Jumeauville et président du Modem yvelinois, investi par La République en marche dans la 9ème circonscription, espère ainsi convaincre autant les électeurs urbains que ruraux.

« Je ne crois plus à la politique des élus sachants et des citoyens ignorants, avance-t-il donc. On pense qu’il faut des déclics sur le territoire pour mettre des projets en route : ouvrir les réseaux, les voies de financement, et accompagner juridiquement. » Avec sa suppléante, ils évoquent des initiatives pour mettre en place des circuits courts agricoles ou aider au retour à l’emploi des jeunes.

Il ne compte pas délaisser l’Assemblée nationale pour autant. « Les remontées du terrain sont soit du pur local, soit peuvent avoir une réplique nationale, détaille-t-il de son rôle de futur député. Alors, il faut le porter à l’Assemblée pour voir si on ne pourrait pas faire entrer ça dans la loi. » Quant à la loi de moralisation de la vie publique promise par le nouveau président de la République, il s’engage « absolument » à la voter s’il est élu.