La campagne « de terrain » a commencé la semaine dernière pour La République en marche (LREM) dans la 7ème circonscription. Michèle de Vaucouleurs (Modem-LREM), adjointe à la mairie de Poissy, y a été investie par le parti d’Emmanuel Macron dans le cadre de son accord avec le Modem. Le mardi 23 mai, Michèle de Vaucouleurs a commencé sa « tournée » des villes de la circonscription en passant la journée à Triel-sur-Seine.

« Je trouve ça plus intéressant d’aller vers les gens que de leur demander de venir à moi en réunion où je délivrerais un discours formaté, explique la candidate, au milieu de cette journée de rencontre avec les Triellois, entrepreneurs, commerçants, associations ainsi que le maire. J’ai besoin de me nourrir du territoire pour pouvoir me faire une idée de ce qui s’y passe. »

Pour convaincre les électeurs, Michèle de Vaucouleurs met en avant son expérience d’« élue de terrain comme [elle] l’a prouvé à Poissy ». Elle annonce également son « souhait d’apporter un engagement total à [son] mandat de député ». Pour cela, en cas de victoire aux élections législatives, Michèle de Vaucouleurs déclare qu’elle « quitterait [ses] mandats d’élue municipale et communautaire ».