Dans la dernière ligne droite avant le premier tour des élections législatives, le candidat de La République en marche sillonne la vaste 9ème circonscription. « On s’est fixé un pari un peu fou de faire les 88 communes (de la circonscription, Ndlr) d’ici le premier tour », sourit Bruno Millienne (Modem-LREM), également président du Modem Yvelines et conseiller municipal à Jumeauville.

Après une réunion publique qui a réuni près d’une cinquantaine de personnes la veille à Maulette, Bruno Millienne s’est rendu dans le village de Breuil-Bois-Robert le 1er juin. Devant une quinzaine de participants, le candidat a majoritairement abordé des thèmes liés à la ruralité, estimant qu’elle avait été « abandonnée pendant tant d’années ». Il a notamment mentionné : l’ambition de « multiplier les maisons de santé », la diminution du nombre des commerces de proximité, ou encore « l’accès au haut débit partout ».

Un point qui n’a pas manqué de faire réagir les habitants de Breuil-Bois-Robert, où les problèmes d’accès à internet sont régulièrement soulevés. Interrogé par un participant sur ses chances de présence au second tour des législatives, Bruno Millienne a estimé que « logiquement oui vu la dynamique ». Et de poursuivre : « L’objectif c’est d’être en tête au premier tour. »