Les amoureux d’exercice se rendant au complexe sportif villennois ne peuvent pas la rater. Cette sculpture d’Irène Lussou, artiste vernolitaine qui expose dans le monde entier, en orne désormais l’entrée. Symbole du choix pour l’artiste, elle l’est du dépassement par le sport pour le maire Michel Pons (LR).

Lors de l’inauguration, début juin, l’édile n’a pas caché son coup de coeur : « Quand je l’ai vue il y a deux ans dans le parc de la mairie, j’ai tout de suite su où il fallait la mettre. Je l’ai adorée. » Acquise pour « quelques milliers d’euros », cette sculpture représente pour lui « le symbole du sport où on court toujours après quelque chose mais aussi du sport de non-compétition où on court après soi-même ».

« C’est l’idée qu’à tout moment, on a la possibilité de choisir son chemin dans la vie, à travers le sport, l’art, toute chose positive », décrit Irène Lussou de son intention artistique.

« Surtout après soi-même », intervient la sculptrice, présente à l’inauguration, de son oeuvre intitulée A la croisée des chemins. « C’est l’idée qu’à tout moment, on a la possibilité de choisir son chemin dans la vie, à travers le sport, l’art, toute chose positive », décrit-elle de sa propre intention artistique. « Dans une oeuvre artistique contemporaine, chacun y voit ce qu’il veut », résumait quelques secondes plutôt un maire décidément sous le charme.