Le long de l’avenue Fernand Lefebvre, juste à côté du Club Peguy, 65 logements sortiront de terre à l’été 2018. La première pierre symbolique de ce projet, composé de 45 logements sociaux et 19 en accession sociale à la propriété, a été posée le mardi 20 juin. Cependant, un projet légèrement différent de celui qui avait été présenté aux riverains en 2014 verra le jour.

« Ce projet a cristallisé autour de lui de nombreuses tensions », rappelle le maire Karl Olive (LR), qui venait alors d’être élu et avait été « surpris de découvrir qu’un projet allait voir le jour ici ». Ce dernier se satisfait qu’une « issue positive et exemplaire ait pu être trouvée » et met en avant le travail « de concertation » mené. « La hauteur [du projet] ne plaisait pas aux habitants », se souvient le gardien de l’immeuble situé à proximité du programme.

Complété par Denise, habitante du quartier depuis 1981 : « Les riverains reprochaient que ça allait cacher la tour ». L’Immobilière 3F explique que la concertation a mené à « un étalement du programme, […] passé de trois à quatre cages d’escaliers, qui a permis de baisser de trois mètres la hauteur ».