Samedi 1er juillet, peu avant une heure du matin, trois jeunes femmes préviennent le 17 qu’elles ont été victimes d’un vol commis par quatre personnes. Ces personnes seraient ensuite parties à bord d’une voiture. Avec la description fournie, une patrouille de police se rend sur les lieux de l’agression et repère la voiture, signalée comme volée.

Le conducteur a refusé de se soumettre au contrôle, a fait démarrer la voiture et s’est retrouvé dans une voie sans issue aux abords de l’usine Renault. Alors que les policiers sortaient de leur voiture, le conducteur, un jeune Limayen de 18 ans aurait foncé sur eux, avant que la voiture ne termine sa course une centaine de mètres plus loin, arrêtée grâce à une barrière de sécurité.

Le jeune homme et ses trois passagers, des Mantais de 15 et 16 ans ont tenté de s’enfuir avant d’être interpellés.