Parviendra-t-il à réunir les près de 20 000 euros nécessaires pour retrouver sa mobilité ? Kevin Ramos, 23 ans, est atteint d’une myopathie de Duchenne, maladie génétique qui touche les muscles. S’il est parvenu à financer lui-même un fauteuil, ce n’est pas le cas du véhicule adapté nécessaire pour parcourir plus de quelques centaines de mètres. Il en appelle à la générosité de particuliers et de sociétés.

« Ca fait 11 ans que je ne marche plus, j’ai besoin d’avoir une vie active pour voir autre chose », indique le jeune homme dans le salon de l’appartement de ses parents. Dépendant des 808 euros mensuels de l’Allocation aux adultes handicapés (AAH), il est parvenu à payer les 33 000 euros de son nouveau fauteuil électrique, notamment grâce à une mutuelle qui lui coûte
140 euros par mois.

Mais impossible pour le Limayen de financer seul un véhicule adapté pour remplacer le précédent, en bout de course. « Si je touchais 1 100 euros tous les mois, pas de problème ! », note-t-il, contraint d’en appeler aux autres pour réunir la somme nécessaire. Les lecteurs souhaitant donner peuvent le faire au 06 41 71 96 72 ou à kevin-ramos78@hotmail.com.