Au fond de la cour du presbytère achérois, une extension de 53 m², comprenant une cuisine, remplace désormais le hangar en tôle qui servait au Secours catholique. Les responsables de l’association caritative se réjouissent de pouvoir mieux accueillir les familles recevant de l’aide alimentaire, pour lesquelles des cours de cuisine sont donnés tous les samedis midi.

« On a beaucoup de fuits et légumes, rapporte Michelina Prestifilippo-Chatin, la responsable de l’antenne achéroise, des denrées données par une grande surface locale. Notre projet cuisine du monde est fait pour que chacun partage des recettes. Les Africains ne connaissent pas, par exemple, le chou-fleur, les haricots ou les radis, notre désir est de partager nos recettes. »

« Notre projet cuisine du monde est fait pour que chacun partage des recettes », rapporte Michelina Prestifilippo-Chatin, la responsable de l’antenne achéroise.

L’investissement représente environ 80 000 euros, payé par l’association et 45 000 euros issus de la réserve parlementaire de l’ex-député LR Pierre Morange (aujourd’hui remplacé par Natalia Pouzyreff pour LREM, Ndlr). L’année dernière, le Secours catholique d’Achères, qui compte une trentaine de bénévoles, a donné plus de 2 500 colis alimentaires au bénéfice de 250 familles.