Si le logement locatif social n’est pas toujours encouragé par élus et habitants des villages, Mantes en Yvelines Habitat, bailleur social public du Mantois, est plutôt bien vu. Ses opérations de réhabilitation font aujourd’hui référence, permettant de dynamiser les centres anciens de ces communes rurales. Derrière cet engagement, une volonté : proposer des projets ambitieux au plan de l’environnement et de leur intégration urbanistique sur commande des Collectivités.

Face à l’église de Fontenay-Mauvoisin, le chantier touche à sa fin. De l’ancienne école privée, il reste les bâtiments en pierre, avec 980 m² remaniés de fond en comble en 15 logements, des T2, T3 et T4 tous différents, bercés de lumière. Dix logements ont déjà été attribués, leurs locataires emménageant début août.

En 2012, la municipalité apprend que le propriétaire des locaux de l’école catholique, juste fermée, souhaitait vendre à « un acquéreur qui ait du sens par rapport à leur philosophie », se souvient le maire Dominique Josseaume. La commune souffle alors le nom de Mantes en Yvelines Habitat. « L’association voulait qu’après cette activité d’école, qui avait une vocation sociale, il y ait un projet qui ait du sens pour la commune », rappelle la directrice du bailleur, Françoise Quintin.

« On était vraiment en coeur de village. L’idée était de ne pas sacrifier le patrimoine existant, on a gardé l’enveloppe des bâtiments, et on les a complètement reconfigurés à l’intérieur, décrit-elle de la démarche de Mantes en Yvelines Habitat. Ils ont un côté authentique, un peu atypique, avec charpente en bois et des matériaux anciens, c’est une offre différente qui plaît à une partie des demandeurs de logements. »

A ce bâti ancien, le bailleur du Mantois ajoute des performances environnementales élevées, avec par exemple un chauffage assuré par des pompes à chaleur géothermiques dont les forages s’enfoncent à 143 mètres sous terre. Les espaces verts sont encore en chantier, pour y aménager 30 places de stationnement au sein d’un jardin paysagé, au-delà de la réglementation, afin de limiter au maximum l’impact des nouveaux arrivants.

L’investissement représente 2,8 millions d’euros pour Mantes en Yvelines Habitat, dont près de 500 000 euros de subventions. « On travaille avec des financements publics, on veut montrer que le logement locatif à la campagne peut avoir du sens, ce qu’il est possible de faire au niveau environnemental, et donner des idées à des autres opérateurs un peu frileux sur le sujet »,explique Françoise Quintin de cette démarche ambitieuse.

« Ca équilibre la population et fait de la mixité, ce n’est pas parce qu’ils ont des revenus modestes qu’ils n’ont pas le droit à l’accès d’un habitat de qualité. Dans un village rural comme le nôtre où la population est vieillissante, les jeunes couples qui emménagent dans ces appartements, contribueront à faire vivre notre école communale, félicite de son côté le maire de Fontenay-Mauvoisin. Je recommande Mantes en Yvelines Habitat pour leur professionnalisme, le chantier piloté par le cabinet d’architecture Matthieu PINON et l’entreprise SOGEA s’est très bien passé, sans aucune gêne pour la population pendant ces mois de travaux. Bienvenue à nos nouveaux Fontenaysiens. »

MANTES EN YVELINES HABITAT :
Adresse: 7 rue Charles Gounod 78200 Mantes-la-Jolie – Site web : www.myh.fr