Son avenir est actuellement en discussions… La potentielle fermeture de la troisième classe de l’école primaire du Petit prince, dont la mairie a été informée par l’inspection académique le 26 juin dernier, ne passe pas. « Elle a été livrée en 2012 et une quatrième classe a été construite en 2014, détaille Samuel Boureille (SE), maire. Cela voudrait dire que seules deux classes seraient occupées en 2017 ! »

Depuis, la municipalité s’inquiète de la mauvaise nouvelle. « On est tombé des nues, on n’a pas d’explication rationnelle, explique l’élu. […]Il faut moins de 51 enfants pour pouvoir fermer une classe. » D’autant plus qu’au mois de mars, un courrier de l’inspection académique assurait à la mairie qu’il n’y aurait pas de fermeture, l’établissement comptabilisant 53 élèves.

Le maintien des trois classes est indispensable pour l’élu : « En deux ans, on est passés de 77 à 102 enfants à l’école maternelle. On a aussi 50 terrains communaux mis en vente pour des primo-accédants. » Contactés, les services de l’Education nationale n’ont pas pu répondre aux sollicitations de La Gazette dans les délais impartis à la publication de cet article.