Comme les élèves de toute la France, les jeunes Conflanais ont repris le chemin des classes le lundi 4 septembre. Mais ce jour-là à l’école les Grandes terres, parents comme élèves ont franchi les grilles sous le regard de plusieurs affiches et de parents d’élèves demandant l’ouverture d’une cinquième classe de maternelles.

« Pour la rentrée 2017, nous comptons 136 élèves pour seulement quatre professeurs, soit une moyenne de 34 enfants par classe », explique Claire Leboisselier, parent d’élève FCPE. Ces chiffres ont poussé les parents élus FCPE à contacter à plusieurs reprises la direction académique depuis le mois de mars pour demander l’ouverture d’une classe supplémentaire, alors que l’école dispose déjà des locaux et du mobilier nécessaire. « En maternelle, des classes à 34 élèves, c’est dangereux pour la sécurité des enfants et l’apprentissage », estime Claire Leboisselier.

Le matin du 4 septembre, plusieurs parents d’élèves FCPE sont donc restés devant l’école afin d’informer l’ensemble des parents de cette situation et d’échanger avec eux. Parmi les parents présents pour la rentrée de leur enfant, tous confirment souhaiter l’ouverture d’une nouvelle classe. Céline, maman d’un enfant entrant en grande section de maternelle, s’inquiète que « les professeurs n’aient pas forcément tout le temps possible pour le suivi et l’apprentissage », ainsi que pour des questions de « sécurité ».

Dans la semaine qui a précédé la rentrée, la municipalité conflanaise a indiqué avoir également demandé au directeur académique des Yvelines l’ouverture d’une classe supplémentaire à l’école maternelle les Grandes terres. « […] Il ne me semble pas envisageable pour la communauté éducative et les enfants de supporter de tels effectifs », a signifié Laurent Brosse, maire LR de la commune, au directeur académique dans un courrier envoyé le 13 juillet, qui n’avait pas encore reçu de réponse la semaine dernière.

Pour la rentrée du 4 septembre, Claire Leboisselier apprend qu’un cinquième professeur, remplaçant, était présent. Si ce dernier est « provisoire » d’après Claire Leboisselier, elle « espère que c’est un bon signe ». Contacté la semaine dernière à propos de l’école les Grandes terres, la direction académique signifiait que « la situation est prise en compte, il faut que la rentrée se passe pour faire les constats [et] une décision sera prise très rapidement en fonction ».

Mise à jour:
Au lendemain de la rentrée, la direction académique des services de l’éducation nationale des Yvelines a confirmé l’ouverture d’une cinquième classe à l’école maternelle des Grandes terres.
Une décision dont s’est félicité Laurent Brosse dans un communiqué. « Les discussions se sont poursuivies depuis ce lundi et nous apprenons la création en ce jour. Comme nous nous y étions engagés devant les parents d’élèves et l’Education nationale, la Ville va maintenant prendre en charge l’installation de la classe supplémentaire afin que les enfants de maternelle puissent profiter de bonne conditions dans l’école Les Grandes-Terres. »