Les rendez-vous de la concertation autour du futur centre d’entraînement du Paris Saint-Germain ont repris avec la rentrée. Mardi 5 septembre devant une centaine de personnes réunies au forum Armand Peugeot, le club de la capitale a abordé la question de la circulation et des accès. Le PSG a notamment présenté des nouveaux scénarios actuellement à l’étude pour les différentes routes au abord du site.

Quant aux impacts sur la circulation, le directeur immobilier du PSG, Jamal Riffi, a voulu rassuré les riverains. Il assure que ce sont entre « entre 300 et 350 personnes qui vivront sur le Campus », et d’ajouter : « Quand on nous compare à des centres commerciaux […] ça n’a rien à voir. » Devant les études d’impact présentées plusieurs riverains ont regretté que ne soit pas pris en compte l’influence de l’arrivée d’habitants à la Coudraie.

Parmi les deux nouvelles voies qui seront créées, la première sera le nouvel accès au hameau de la Bidonnière, en remplacement de l’ancienne rue de la Bidonnière qui va être supprimée. Elle desservira également le futur stade du Campus. « On a souhaité sécurisé au maximum cet axe là, pour les piétons et les cycles », affirme Jamal Riffi, partant du constat que l’actuelle rue « n’est pas aménagée » et que les automobilistes la descendent « assez vite ». Afin de « limiter la vitesse et fluidifier d’avantage la circulation », un rond point est à l’étude sur cette futur route.

Une second route longera le bas du centre d’entraînement d’Est en Ouest, en parallèle à la RD113, et constituera l’accès principal au Campus. Elle devrait être accessible à l’Est par la RD30, en son centre par la RD113 grâce à un ou des barreaux, et à l’Ouest grâce à un rond point situé légèrement au dessus du rond point de la Coudraie. Le récent scénario envisagé par le PSG pour cette zone prévoit « la création d’une voie sans issue pour l’accès au hameau de la Maladrerie ».

Pour la RD30, qui devrait comprendre une entrées sur le Campus PSG, Jamal Riffi a indiqué que le club souhaitait « participer à l’amélioration de [sa] sécurité ». Pour cela, la création d’un rond point au niveau de l’entrée d’Aigrement sur la RD30 est à l’étude. « Le fait d’avoir mis un rond point en haut limitera la vitesse », assure Jamal Riffi. Autre aménagement envisagé, « l’implantation d’un terre plein, sous la forme d’un îlot central tout le long de la RD30 afin de sécuriser cette voie sur toute sa longueur », ajoute Louis Lafargue, l’un des architectes du projet.

Au cours des précédentes réunions de concertation, plusieurs riverains avait exprimé leur souhait de voir être conserver les différentes promenades aux abords du site. Louis Lafargue a confié l’objectif « d’offrir une boucle complète entre Aigremont, le hameau de la Bidonnière et le tour du site », à pied comme à vélo. Concernant les transports en commun, Jamal Riffi a souligné la volonté du PSG a « tout mettre en œuvre pour [les] développer » et notamment de relier le secteur du futur centre d’entraînement « à la gare RER de Poissy ».

Teddy Riner s’entraînera aussi à Poissy

Depuis le début, le Paris Saint-Germain affiche son ambition de réunir ses différentes filières sportives sur son futur site pisciacais (à l’exception des féminines professionnelles qui s’entraîneront à Saint-Germain-en-Laye, Ndlr). En plus du football et du handball, Jamal Riffi, directeur immobilier du PSG, a confirmé que la section judo ouverte récemment arrivait également : « Teddy Riner et son équipe vont s’entraîner à Poissy. »