En bordure de la RN184, dans la zone des Boutries, le futur de l’ancienne friche Thomson, également appelée site Thalès, se dévoile. Une zone d’activité va commencer à y voir le jour à partir de l’année prochaine, dans laquelle seront à terme présents notamment une grande enseigne de bricolage et des bâtiments d’activité. Les plans du projet ont été présentés la semaine dernière par la société Atland, mandatée pour l’aménagement du site.

« L’intérêt principal, c’est la redynamisation économique, avance Laurent Brosse (LR), maire de la commune. L’opportunité est de deux ordres : répondre aux demandes des entreprises conflanaises qui souhaitent rester sur la commune mais qui n’ont pas d’espace suffisant aujourd’hui et en terme d’emploi. »

En 2010, l’entreprise Thomson avait cessé son activité sur cet espace de 10 hectares et les deux dernières entreprises y travaillant l’avaient quitté fin 2015, suivi par la démolition de quasiment tous les bâtiments du site. L’investissement global de l’opération pour l’aménageur Atland est de « 50 millions d’euros », informe Christian Vallaud, son directeur du développement. Divisé en deux parties, le projet sera séparé par une nouvelle route qui va être créée et financée par Atland.

« L’intérêt principal, c’est la redynamisation économique », avance Laurent Brosse (LR), maire de la commune.

La partie Sud du projet (visible de la RN184, Ndlr) accueillera « une grande enseigne de bricolage » sur une surface de 18 000 m², confirme Christian Vallaud. Le maire explique avoir souhaité ce type d’enseigne « parce que ce ne sera pas concurrentiel avec le centre-ville ». Atland espère « attaquer la réalisation [de ce magasin] en 2019 ».

« La partie Nord du site (le long de la rue de l’Hautil, Ndlr) sera complètement dédiée aux activités tertiaires et industrielles », explique Christian Vallaud. L’aménageur va y construire deux bâtiments, de 4 000 m² et 3 600 m², qui pourront accueillir des artisans et entreprises. Le maire avance pour ces derniers « une estimation de 50 à 200 emplois ».

Chaque bâtiment sera composé de « surfaces modulables » pour répondre aux différents besoins des entreprises. La construction du premier bâtiment « va démarrer au mois de novembre et sera disponible pour l’été 2018 », indique José-Lino Carvalho, responsable commercial d’Atland. La construction du second sera lancée en fonction des demandes.

Déjà installée à Conflans-Sainte-Honorine, l’entreprise de salles de bains Aubade va déménager dans la zone des Boutries, dans un bâtiment de 8 000 m² qui devrait voir le jour à l’été 2018. « Aubade va installer un centre de distribution qui va gérer tout le Nord-Ouest de l’Île-de-France », indique Christian Vallaud. Le seul bâtiment du site conservé, appelé Cathédrale en raison de sa hauteur, accueillera le premier arrivant de la zone, une entreprise de négociation de bois.