Le coeur du centre-ville mantais va connaître un lifting de grande ampleur, avec un chantier prévu pour durer deux ans au total, résultat d’un investissement de 7,5 millions d’euros HT. Plusieurs squares et parcs vont être redessinés, mais surtout, la circulation automobile sera complètement changée, et des secteurs rendus aux piétons, comme La Gazette le révélait dès le 6 avril 2016.

Jeudi dernier, les élus de la communauté urbaine Grand Paris Seine et Oise (GPSEO) ont voté l’apport financier de l’intercommunalité, soit 4,4 millions d’euros. Le reste devrait être apporté par la municipalité, dont les élus ont voté lundi 25 septembre au conseil municipal pour une première enveloppe de 1,2 million d’euros, destinée à la requalification du square Brieussel-Bourgeois (des élus d’opposition ont ensuite déploré que le projet d’ensemble ne leur soit pas présenté, Ndlr).

La convention signée entre mairie et communauté urbaine indique du projet « un ensemble d’opérations de valorisation de la qualité des espaces publics, d’attractivité commerciale et touristique de l’hyper-centre de Mantes-la-Jolie ». Le périmètre de l’opération inclut la rue Nationale, la rue du Marché au blé avec ses places, et les squares Brieussel-Bourgeois, Gabrielle d’Estrées, du Château et de la Collégiale.

Les ambitions affichées par les décideurs politiques sont nombreuses. La convention commune liste des éléments issus d’une étude commandée par la mairie en 2016 : « étirement du coeur de ville commerçant », « valorisation du patrimoine remarquable et emblématique », « amélioration de la signalétique », ou encore « effacement visuel des points de collecte d’ordures ménagères ».

Mais le plus gros morceau semble d’abord constitué par une meilleure attractivité pour les piétons. Est ainsi avancée « l’amélioration des parcours piétons de coeur de ville », par l’intermédiaire de « la mise en relation des parcours piétons des parcs et jardins par la requalification des accès et des voies traversantes » comme la « piétonnisation de certains secteurs et aménagement de zones de rencontre afin de favoriser la promenade ».

La circulation change en 2017, la piétonnisation arrive en 2019

Les premières phases de ces nombreux chantiers doivent débuter dès cette année, avec pour objectif que tout soit terminé en 2019. Les études, tests et travaux du nouveau plan de circulation doivent se tenir cette année, comme l’aménagement du square d’Estrées.

En 2018, les chantiers se concentreront sur la rue Nationale et le square Brieussel. Les squares du Château et de la Collégiale sont planifiés de 2017 à 2019, comme le remaniement de la signalétique et la mise en place du programme de piétonnisation, dont les détails ne sont pas encore connus.