Indemniser les employés municipaux venant travailler à vélo, parmi les 900 que compte la Ville ? L’idée a été soumise lors du dernier conseil municipal muriautin et devrait être appliquée « à titre expérimental » au 1er janvier prochain et jusqu’au 31 décembre 2019 selon Michel Carrière (DVG), adjoint en charge de la mobilité et de l’énergie.

Pour recevoir cette « indemnité kilométrique vélo » (IKV), des conditions sont toutefois à remplir. Elle sera versée si l’agent effectue « un trajet d’au moins un kilomètre par jour » et utilise son vélo « pour 75 % des jours travaillés ». Toutefois, ce remboursement est plafonné «  à 200 euros par an et par agent pour 12 mois de présence », poursuit l’élu.

« Je me réjouis de cette délibération, a pour sa part commenté Mounir Satouri (EELV), conseiller municipal d’opposition. Mais si elle avait été mise en place pendant la Cop 21 ça aurait eu de la gueule, on aurait pu être pionniers sur le sujet. » Un souhait visiblement partagé par Michel Carrière : « J’aurais aussi aimé que ça soit mis en place à la fin 2015. Mais il ne faut pas oublier que cette IKV arrive après cinq ans de travail avec la chambre de commerce et d’industrie. »