En-fin ! La dernière grande parcelle de la zone industrielle de Limay – Porcheville, longtemps promise à Dunlopillo, finalement vendue par la mairie suite aux atermoiements de l’entreprise, est aujourd’hui en chantier. D’ici un an, entre l’avenue du Val et le supermarché Carrefour, cette friche de quatre hectares où évoluent désormais des engins de travaux publics accueillera des salariés.

Implus est déjà implantée avec une trentaine de salariés dans la partie porchevilloise de la zone industrielle, et abandonnera son ancien siège (photo).

« Ca permet d’achever la zone industrielle », s’est félicité le maire Eric Roulot (PCF) vendredi, lors de la pose de la première pierre. Le groupe immobilier Bécarré, qui porte ce projet de création d’un siège social sur 3 ha et d’un hôtel d’entreprises sur 1 ha, investit 18,5 millions d’euros. Le bâtiment du siège sera loué par la société Implus, spécialiste des accessoires de chaussures et en forte croissance.

Implus est déjà implantée avec une trentaine de salariés dans la partie porchevilloise de la zone industrielle, et abandonnera son ancien siège. « L’idée est de rajouter une dizaine de postes à l’horizon de décembre 2018, indique Laurent Piasentin, secrétaire général d’Implus. Le fait de déménager dans un site à 500 m permet de fidéliser et de continuer à travailler avec nos collaborateurs. »