Des olympiades d’un nouveau genre étaient organisées à la maison de retraite les Jardins Médicis ce mardi 3 octobre. En plus de celle d’Aubergenville, deux maisons de retraite de Sartrouville et Maisons-Laffitte sont venues disputer des Olympiades « inter-résidences ». Une première qui a vu s’opposer une quinzaine de personnes âgées dans des épreuves de dictée, dégustation à l’aveugle, parcours d’équilibre ou quiz musical.

« On a essayé de faire des olympiades qui pouvaient toucher le plus de personnes », explique Nicolas Devin, animateur aux Jardins Médicis, à l’initiative du projet avec Caroline Lelarge, psychomotricienne et Alexandra Fijalkowski, psychologue. « Le but principal est de créer du lien social entre les résidents et d’éviter l’isolement social », précise Caroline Lelarge.

Mylène Philippet, psychomotricienne venue de Sartrouville, confirme que l’objectif est atteint : « Ça leur permet de sortir et de faire la connaissance d’autres personnes. » Pour la petite histoire, Sartrouville l’a remporté d’un petit demi-point d’avance et recevra donc la prochaine édition de ces olympiades que tous espèrent pérenniser. « On a bien rigolé », conclut avec le sourire une participante.