« Quelle va être la desserte du RER A suite à l’arrivée d’Eole ? […] Il y a quelques années on nous disait que le RER A devait s’arrêter. » Posée en fin d’une réunion de concertation dédiée au projet d’extension à l’Ouest du RER E, la question suscite murmures et applaudissements. La SNCF répond étudier la suppression pure et simple de la branche Poissy.

En début de réunion, Xavier Gruz, directeur du projet Eole (qui doit desservir Poissy à partir de 2024, Ndlr), explique que le RER E sera « complémentaire » de la ligne A, permettant de la décharger « d’environ 15 % de ses voyageurs ». Mais, plus tard, la réponse de Sylvie Augier, membre de l’équipe des lignes L A et J, n’est pas la même : « On n’exclut pas l’hypothèse de fermer la branche du RER A et de faire venir la ligne L à Poissy. »

Présent à la réunion, l’adjoint pisciacais aux transports, Patrick Meunier, a ensuite indiqué avoir « une parfaite connaissance de l’hypothèse envisagée ». Il précise néanmoins que « l’analyse diffère » entre la SNCF et Île-de-France mobilités (ex-Stif, Ndlr), et ajoute : « Nous n’avons pas de dogme. Nous défendrons sans relâche […] la qualité de la desserte ferroviaire de Poissy. »