« Moi qui habite dans le quartier, les statues, ça a choqué énormément de monde », s’est émue au denier conseil municipal mantevillois l’ancienne maire PS Monique Brochot. Ces deux statues de plus de deux mètres de haut avec leurs socles, installées dans le petit square attenant à l’église du Sacré Coeur, représentent une vierge Marie et un Christ rédempteur.

« J’ai été sollicité et oui, j’ai donné mon accord, a répondu le maire Cyril Nauth (FN). Une statue du Christ ou de la vierge Marie, je ne vois pas ce que ça a de choquant. » Le square, situé entre l’avenue Jean Jaurès et les rues Francisco Ferrer, René Valognes et Louise Michel, entoure l’église contemporaine et son presbytère.

Ces deux statues de plus de deux mètres de haut avec leurs socles , installées dans le petit square attenant à l’église du Sacré Coeur.

Si cet espace vert est ouvert au public depuis 1996 et la signature d’une convention entre l’évêché et la municipalité, qui a dessiné les parterres, l’entretient et l’arrose en contrepartie, il reste propriété de l’Eglise catholique. Cette dernière peut donc y installer ces oeuvres religieuses sans contrevenir au principe de laïcité.