L’ancienne école, située face à l’église et désaffectée depuis une dizaine d’années, devrait prochainement connaître une nouvelle jeunesse. Six logements vont y être aménagés par la municipalité. « On espère que les travaux seront lancés le plus tôt possible », détaille Jean-Luc Gris, le maire sans étiquette de la commune.

L’objectif « est de permettre à des jeunes Gaillonais qui ne veulent pas trop s’éloigner de rester sur la commune, poursuit l’édile. Mais cela peut également s’adresser aux personnes âgées dont le logement est devenu trop grand. » Deux de ces six logements seront d’ailleurs aménagés pour les personnes à mobilité réduite.

Plutôt que de passer par un bailleur, la municipalité a choisi d’en assumer elle-même la réhabilitation et la gestion. « On n’est jamais mieux servi que par soi-même, sourit Jean-Luc Gris. Et je pense que des communes qui ont des bâtiments sains comme le nôtre ont intérêt à le faire elles-mêmes. »

Le coût de ce projet a été estimé à 374 000 euros HT. Dans le cadre du contrat rural, la Région ainsi que le Département ont accordé des subventions de 148 000 et 111 000
euros. Elle devrait solliciter le fonds de concours de la communauté urbaine.