Le président de la République, Emmanuel Macron a reçu une trentaine d’acteurs de la politique de la ville à l’Elysée lundi 13 novembre. Suite à l’appel de Grigny lancé à la mi-octobre par plusieurs maires de communes « sensibles » proposant une série de mesures qu’ils souhaitaient voir mises en place, Emmanuel Macron était attendu pour faire des annonces lundi à Clichy-sous-Bois puis mardi en région lilloise (après l’envoi sous presse de cette édition).

Avant cela, lundi en début d’après-midi, le président a reçu plusieurs élus et associations, acteurs de la politique de la ville. Parmi ces derniers, Catherine Arenou (DVD), maire de Chanteloup-les-Vignes et vice-présidente de l’association Ville & banlieue. « Il m’a donné le sentiment qu’il avait bien entendu la gravité de nos difficultés, apprécie Catherine Arenou. Il nous a proposé de nous recevoir tous les trois mois, pour accompagner cette nouvelle politique dont il va décliner les contours, aujourd’hui et demain (13 et 14 novembre, Ndlr). »

CREDIT PHOTO : DR