Mercredi dernier, quatre détenus de la prison centrale de Poissy ont été extraits de leurs cellules pour être entendus au commissariat de Conflans-Sainte-Honorine.

Parmi eux, un détenu âgé de 36 ans qui avait tenté par deux fois de mettre le feu à son matelas et ses oreillers le week-end du 28 octobre. « Il a reconnu les faits en expliquant qu’il ne supportait plus ses conditions de détention », explique une source proche du dossier. Son complice, qui lui avait fourni un briquet, a également été entendu.

Deux autres détenus, qui s’étaient montrés violents avec les surveillants ont aussi été amenés au commissariat. « En tentant d’éteindre le feu, un surveillant les a malencontreusement éclaboussés, détaille une source proche du dossier. Ils ont aussi trouvé que les surveillants étaient très remontés. » Deux d’entre avaient été blessés légèrement lors de l’altercation.

Les quatre hommes ont été déférés devant le tribunal de Versailles jeudi 9 novembre. L’audience a finalement été reportée à une date ultérieure.