La sauvegarde de la tour Saint-Martin, voulue depuis plus de deux décennies par la mairie, semble s’approcher de la concrétisation. Fin juin, le conseil municipal a en effet voté son acquisition pour un euro symbolique.

Son propriétaire limayen en a proposé la vente à la municipalité après que cette dernière ait, en 2016, décidé de déclarer la parcelle en état d’abandon pour le contraindre à réaliser des travaux. Au début des années 2000, l’Association de préservation et de défense du patrimoine architectural, urbain et paysager Mantais avait alerté la municipalité de l’état de délabrement de plus en plus avancé de ce vestige du XVe siècle.

« On a fait des devis qui les ont un peu inquiétés », a indiqué Jean-Luc Santini (LR) fin juin. « Nous allons pouvoir agir », s’est-il félicité. « Je me demande s’il ne faudrait pas appeler la tour Saint-Martin la tour Jean-Luc Santini, tant, depuis que Jean-Luc siège dans ce conseil, ça a été le combat de sa vie, l’a taquiné au même conseil Pierre Bédier (LR). A sa retraite, on verra Jean-Luc lui-même avec sa truelle. »