Plusieurs mois durant, ils ont combattu la fermeture de l’antenne de Limay, annoncée par la Caisse primaire d’assurance maladie (CPAM). En mai, la municipalité et un collectif d’habitants avaient d’ailleurs obtenu un jour de présence par semaine. Mais l’agence, située à l’intérieur de l’hôtel de ville, a définitivement fermé le 31 octobre dernier.

Quelques semaines plus tôt, un courrier de la CPAM avait annoncé l’arrêt de la permanence mise en place au maire Eric Roulot (PCF). « Ils ont décidé de fermer contre notre avis », rapporte l’édile. Il estime que le responsable de la CPAM avec qui le collectif et la mairie avaient négocié « n’a pas respecté la teneur du compromis scellé ensemble ».

Il assure notamment qu’aucune date d’arrêt n’était prévue pour cette journée de permanence, obtenue suite à plusieurs manifestations. Il faudra désormais se rendre à Mantes-la-Jolie, car la CPAM a indiqué qu’elle « ne reviendrait pas » sur cette fermeture définitive, en réponse au courrier de protestation d’Eric Roulot.