Innover pour réussir à recruter. La semaine dernière, l’usine Renault de Flins-sur-Seine, en partenariat avec les agences d’emploi Crit et Adecco, a testé une nouvelle méthode pour trouver des candidats aux postes en CDI et d’intérimaire actuellement ouverts au recrutement. Un « job truck » a sillonné plusieurs communes alentours pour aller à la rencontre des habitants.

« C’est l’emploi qui va vers les gens », apprécie la directrice des ressources humaines du site de Flins, Marie-Laure Greffier. Et de confier la difficulté de trouver des candidats aux « 300 » embauches en 2017 : « On a du mal parce qu’on n’est pas les seuls à recruter, que les critères de recrutement chez Renault exigent des diplômes niveau CAP, [et] peut-être parce que, par méconnaissance, un poste dans l’automobile n’est pas très attractif. »

Lors du premier arrêt du « job truck », devant l’Intermarché de Maulette le 21 novembre, un responsable de l’agence d’emploi Crit ajoute le besoin de diffuser l’information que Renault recrute. « Une des solutions imaginée est d’aller au devant des gens, explique ce dernier, précisant que l’opération est accompagnée d’une communication à la radio et sur Facebook. On casse la barrière de la distance. »