Les deux équipes de vallée de Seine engagées en National 2, le FC Mantois et l’AS Poissy, jouaient leur dernière rencontre avant la trêve hivernale le mercredi 20 décembre. Aucune des deux écuries n’a remporté son match : les jaune et bleu se contentent du partage des points à domicile, et les sang et or subissent un lourd revers en déplacement.

Ce mercredi 20 décembre, dans le cadre de leur 14e rencontre dans le groupe C de National 2, les Pisciacais recevaient une autre équipe de deuxième partie de tableau avec qui ils sont au coude à coude, Croix. Au terme des 90 minutes de temps réglementaire, les deux équipes se quittent sur un score nul et vierge (0-0).

Ce match nul maintient les jaune et bleu à la 12e place de National 2 (sur 16 équipes), avec seulement un petit point d’avance sur le premier relégable. A noter cependant que ce match nul conclut une période de mieux pour les Pisciacais après un début de saison compliqué : en six rencontres, ils n’ont connu qu’une seule défaite, deux nuls et trois victoires.

Poissy retrouvera le chemin du championnat le samedi 6 janvier avec un déplacement sur la pelouse des Lusitanos de Saint-Maur, l’actuel cinquième du championnat. Un match qui aurait dû se disputer le samedi 16 décembre mais avait dû être reporté en raison des intempéries.

Le FC Mantois quant à lui, en signant son troisième revers consécutif, termine l’année sur une mauvaise note. Pour le compte de la 15e journée du groupe D de National 2, en déplacement sur la pelouse de Granville, actuellement 11e du championnat sur 16 équipes, les footballeurs du Mantois s’inclinent lourdement 3-0.

Dès le premier quart d’heure, Granville va prendre l’avantage sur une réalisation de Barbier (14e minute). Juste avant la mi-temps, Thérault va alourdir la marque (44e minute), permettant aux Normands de mener 2-0 à la pause. C’est ensuite un quart d’heure après le retour de vestiaire que Gace va enfoncer le clou (60e minute) en inscrivant le troisième et dernier but de Granville.

« Il nous a tout manqué ce soir, s’énerve Robert Mendy, l’entraîneur du FC Mantois, dans les colonnes du Parisien. La trêve arrive au bon moment, c’était une première partie de saison catastrophique. » En effet, la dernière victoire des sang et or en National 2 remonte au 11 novembre. Et en 15 rencontres jouées avant la trêve, le FC Mantois affiche un bilan de trois victoires, quatre nuls et huit défaites.

Après cette défaite, les footballeurs du Mantois sont toujours premiers non-relégables, et toujours à un point de la zone rouge. Après la pause hivernale, ils retrouveront le National 2 le samedi 13 janvier avec un déplacement à Saint-Malo, l’actuel cinquième du championnat.