C’est la première réunion publique qu’il organise depuis son élection, le 24 juin dernier. Le 18 décembre, Bruno Millienne (Modem), député de la neuvième circonscription organisait une réunion publique « pour faire un point d’étape sur mon action de député, l’action du gouvernement et du président ».

Il a notamment fait part de sa volonté de voir s’opérer « une réforme des délais, entre le vote des textes et le décret d’application ». Et préconise de « faire attention aux divisions ». Selon lui, « il faut faire passer le projet d’Emmanuel Macron au-dessus de toute considération personnelle ».

Si parmi la petite trentaine de personnes présentes, beaucoup étaient des élus ou des présents lors de la campagne, quelques citoyens en ont également profité pour lui poser quelques questions sur les transports, la santé, mais également la loi travail.

« Est-ce que vous l’avez votée ? », demande un militant socialiste. « Je l’ai votée car l’emploi de demain ne ressemblera pas à l’emploi d’aujourd’hui, lui répond le député. Il faut réorganiser cela, les jeunes ne restent plus des années dans la même entreprise. »