Ils écumaient les départements des Yvelines, du Val-d’Oise, de l’Eure, de l’Eure-et-Loir, du Loiret, de l’Orne et de l’Oise et avaient réalisé plus d’une centaine de cambriolages, révèle Le Point.

A la fin du mois de décembre, trois hommes, dont deux âgés de 23 et 24 ans ont été interpellés sur le plateau de Vernouillet par les effectifs du groupe d’intervention de la gendarmerie nationale. Les trois hommes étaient sous surveillance de l’office central de lutte contre la délinquance itinérante, depuis le mois de février dernier.

Ils identifient rapidement une équipe constituée de cinq à sept cambrioleurs qui cible particulièrement des sociétés de conditionnement de parfums, des parfumeries mais aussi des bureaux de tabac. Selon Le Point, le préjudice est estimé à environ 1,7 million d’euros.

Les voleurs ont pu être retrouvés grâce à de l’ADN prélevé dans une voiture abandonnée après un cambriolage. Déjà connus pour des faits similaires, les trois hommes ont été mis en examen et placés en détention provisoire.