L’avertissement a été posté sur les différents réseaux sociaux de la Ville le 26 décembre dernier. Au pied de la collégiale Notre-Dame, plusieurs périmètres de sécurité ont été érigés « suite à une étude de diagnostic », détaille la municipalité pisciacaise.

Et de poursuivre : « Il existe un risque de chutes de pierres pouvant mettre en danger la sécurité des passants, des visiteurs et des paroissiens. »

Contactée, la mairie de Poissy souligne que ces barrières ont été placées « à titre préventif » et « qu’une décision doit être prise prochainement », concernant le lancement d’éventuels travaux. «  Cela représente un investissement conséquent », précise-t-on en mairie.

« En tant que paroissienne je ne les avais pas remarqués, constate une paroissienne au secrétariat du presbytère. En tout cas, ils ne gênent pas l’accès et l’entrée de la collégiale. »