Plusieurs centaines de personnes ont assisté ce vendredi 12 aux premiers vœux de Thierry Montangerand (LR), successeur de Sophie Primas à la mairie aubergenvilloise.

« Jamais je n’aurais imaginé qu’en poussant la porte du bureau de François Bony il y a dix ans, je serais amené un jour à lui succéder », a commencé l’édile, rappelant son parcours politique. Et de témoigner également une « profonde reconnaissance » envers Sophie Primas.

Thierry Montangerand a également rappelé son souhait de se rendre « plus accessible », notamment par la délocalisation de certaines de ses permanences : « Ces permanences dans les quartiers sont le meilleur moyen d’aller à la rencontre des habitants, d’être à l’écoute de leurs préoccupations. »

Il a souligné les « nombreux chantiers à finaliser », comme la restructuration du pôle gare, l’extension de Marques Avenue qui permettrait la création de « 210 emplois pérennes », ou encore la création d’une maison médicale, dont les travaux devraient débuter « au cours du premier trimestre 2018 ».