Sur l’île de Juziers, la montée des eaux est déjà importante, avec plusieurs dizaines de centimètres à certains endroits même si l’île n’est pas encore totalement submergée. Tous les habitants ou presque ont évacué les lieux : seuls quelques-uns, et les deux passeurs, restent sur place pour l’instant. L’inondation touche également l’île de Mézy ainsi que l’île Belle, qui prolongent l’île de Juziers vers le pont de Meulan. Une majorité d’habitations sont sans électricité.

A côté de l’embarcadère de Juziers, face à l’île éponyme, un banc est sous l’eau, et le panneau annonçant le Domaine de l’île verte, qui compte environ 360 chalets, surnage à peine. « On est venus voir la maison », commente en fin de matinée ce vendredi un couple de propriétaires. A l’exception de la section centrale de la copropriété, l’eau inonde tout le Domaine et l’électricité est coupée (la situation est similaire pour les 120 chalets de l’autre copropriété de l’île, Ndlr).

« Pour l’instant, il n’y a que des caves qui sont inondées, indique sur son embarcation Stéphane, l’un des deux passeurs. Ma cave est entièrement inondée, si ça continue à monter, ce sera l’entrée. » A la mairie, l’on indique avoir tenté de joindre « tout le monde » habitant les îles ces derniers jours, même si certaines personnes ne souhaitaient pas partir « par peur du pillage ».