Le long de l’avenue du Général de Gaulle, à l’emplacement de l’ancien chapiteau de la Compagnie des contraires situé à l’entrée de la cité de la Noé, la forme du nouvel équipement culturel communal devient reconnaissable au fil des jours. La municipalité se satisfait de son montage rapide et de son coût.

« En conception béton et verre, ça aurait mis plus de temps et coûté plus cher », souligne Catherine Arenou (LR), maire de la commune. Si les travaux ont commencé à l’automne, Catherine Arenou « espère que la réalisation sera livrée en mars ». Cette dernière indique également que le coût de l’équipement est « d’environ 800 000 euros ». Complété par le directeur des services techniques de la ville, qui précise : « ça fait environ 1 500 euros/m², alors qu’actuellement les prix sont plutôt de 2 500 euros/m². »

Baptisé l’Arche, ce centre culturel modulable de 600 m² et de 12 m de haut sera dédié aux arts scéniques et circassiens mais sera également ouvert à d’autres manifestations culturelles. Quant au nom de la structure, la maire rappelle qu’il a été choisi en concertation avec la conseil municipal des jeunes et ajoute : « l’Arche, pour la forme, et on ne pouvait pas passer à côté de l’Arche de Noé. »