Sa cavale aura duré plusieurs mois. C’est finalement lors d’un contrôle routier à Paris le week-end des 27 et 28 janvier que ce trentenaire originaire de Poissy s’est fait reconnaître. Il était recherché depuis quelques mois par les policiers du commissariat de Mantes-la-Jolie pour une violente agression sur une mère et sa fille. Cette agression s’était déroulée dans une laverie automatique de la route de Houdan le 25 février dernier.

« L’agresseur et ses victimes ne se connaissaient pas, précise une source proche du dossier. Dans ce cas, ils les a agressées car elles avaient enlevé son linge de la machine. » Vingt jours d’ITT psychologique avaient été déclarées pour ces deux femmes en situation précaire. Leur agresseur avait pris la fuite en voiture.

En garde à vue, il a nié les faits « mais il était très reconnaissable sur les images de vidéosurveillance », souligne cette même source. Il a été présenté au parquet de Versailles en début de semaine dernière et incarcéré dans l’attente de son procès.

Crédit photo : ILLUSTRATION