Scène de panique dans ce salon de coiffure du centre-ville mantais, situé rue Thiers. Samedi dernier, un jeune homme de 24 ans a été interpellé pour apologie du terrorisme. La veille, il s’était rendu dans le salon de coiffure et avait menacé de mort employées et clientes.

Le samedi 3 février, le vingtenaire retourne à nouveau dans le salon de coiffure. Il menace une nouvelle fois d’égorger clientes et employées, tout en criant « Allah Akbar ». Il est maîtrisé par une patrouille de la brigade anti-criminalité et les forces de l’ordre découvrent sur lui un cutter.

Selon Le Parisien, l’homme est connu des services de polices mais également des renseignements territoriaux du fait de sa radicalisation. Une perquisition a été menée chez lui, et des livres prouvant son adhésion à un islam rigoriste ont été saisis.

Mais lors de sa garde à vue, le vingtenaire a été pris d’une crise de démence. Examiné par un psychiatre, il a été hospitalisé d’office.

Crédit photo : ILLUSTRATION