La vidéo est insoutenable et a été diffusée sur Snapchat mardi 6 février. On y voit un jeune chien traîné à l’arrière d’un scooter dans les rues de Bobigny (Seine-Saint-Denis). Sur Twitter, plusieurs internautes interpellent le compte de la police nationale. Lequel répond que « nos enquêteurs sont mobilisés » et remerciant la vigilance des internautes.

Menée par le commissariat de Bobigny, l’enquête permet d’identifier en moins de 24 heures le tortionnaire de l’animal et ses complices avant de le placer en garde à vue. Dans le même temps, la Fondation 30 millions d’amis porte plainte et se constitue partie civile.

Gucci, le jeune American staffordshire de trois ans a été confié par les enquêteurs au refuge de Morainvilliers, géré par la Fondation assistance aux animaux, qui a également porté plainte. « Il porte les stigmates de la violence de laquelle il a été victime, il a des petites cicatrices un petit peu partout  », indique Anne-Claire Chauvancy, responsable protection animale au sein de la Fondation

Crédit photo : CAPTURE D’ECRAN REFUS DE MORAINVILLIERS