Mantes-la-Jolie, la plus attractive ?

Mantes-la-Jolie et Chanteloup-les-Vignes enregistrent une hausse de population de plus de 4 % au dernier recensement.

Un bidonville aux portes des Yvelines

Entre Chanteloup-les-Vignes, Carrières-sous-Poissy et Triel-sur-Seine, il est un campement connu de tous. Au bout d’un chemin chaotique, une quarantaine de familles vit dans des caravanes délabrées, sans eau courante ni électricité. Ce bidonville, dont le terme désigne des abris de fortune où les habitants vivent dans des conditions difficiles, fait partie des 600 campements dénombrés sur l’ensemble de l’hexagone.

Portes ouvertes dans les mosquées du Mantois

Dans le cadre d’une opération nationale, les mosquées de Limay, Mantes-la-Jolie et Mantes-la-Ville ouvrent leurs portes au public samedi 9 et dimanche 10 janvier.

Une pêche aux idées pour développer l’incinérateur

Les habitants dont les déchets sont traités par le Sidru sont invités à faire leurs suggestions pour la création éventuelle d’unités de production de gaz et d’un réseau de chaleur.

Enquête publique pour l’écopôle

Situé à Carrières-sous-Poissy et à Triel-sur-Seine, le projet de parc d'activité de 90 ha dédié à la filière de l'écoconstruction est aujourd'hui soumis à...

Buchelay et Mantes- la-Jolie plébiscitent la loi Macron

Les élus ont obtenu l’accord de la communauté d’agglomération pour ouvrir les commerces 12 dimanches par an.

LES SPECTACLES 2016

A Achères, le Sax accueillera le samedi 12 mars, trois groupes de musique electro : Jeanne Added, 1=0, Photograph. Chacun fera découvrir son univers personnel...

Airbus prépare Ariane 6 aux Mureaux

Le nouveau lanceur Ariane 6 sera largement conçu et réalisé sur le site Airbus des Mureaux. Une stabilité bienvenue après des suppressions d’emploi en 2014.

Calcia compte sur sa nouvelle carrière

Le cimentier est connu pour sa cimenterie de Gargenville, et son projet polémique de carrière dans le Vexin. Mais il emploie également 400 personnes à son siège français de Guerville.

L’industrie n’a pas dit son dernier mot

Les directeurs de trois géants industriels de la vallée de Seine, Renault, Airbus et Calcia, sont venus exposer en décembre leurs projets aux chefs d’entreprise du Mantois. Recrutements, investissements, ils ont fait montre d’un prudent optimisme, tout en déplorant d’importantes difficultés pour recruter localement.

Renault : 100 millions d’euros et des embauches à Flins-sur-Seine

L’arrivée d’un nouveau modèle est toujours un événement pour une usine automobile. Il se double ici d’un investissement important pour rénover le site, et de promesses d’embauches à venir.

Train : du nouveau pour la rive droite ?

L’amélioration de la desserte par le train de la rive droite, demandée de longue date par élus et usagers, interviendra-t-elle prochainement ? Lors d’une...

L’agence d’urbanisme fait les frais de la grande agglo

L’Audas ne sera pas financée l’an prochain par la communauté urbaine Grand Paris Seine & Oise. Face à la colère du président de l’agence, les grands élus de la vallée se veulent rassurants.

Quand les oppositions paient la désunion

Les conseillers municipaux d’opposition avaient fait leur entrée dans les conseils communautaires lors des dernières élections municipales, ils seront fort peu dans celui de la communauté urbaine.

Grand Paris Seine & Oise : le favori détaille son projet

Sa candidature a été adoubée par les élus les plus influents du territoire, même s’il n’est pas seul en lice. Philippe Tautou, le maire de Verneuil-sur-Seine et président de la Communauté d’agglomération des 2 rives de Seine (CA2RS), explique ses intentions s’il prenait la tête, le 16 janvier, de la communauté urbaine Grand Paris Seine & Oise (GPSO), issue de la fusion de six intercommunalités de Rosny-sur-Seine à Conflans-Sainte-Honorine.