Mantois : deux centres commerciaux menacés pour raisons de sécurité

Les centres commerciaux Mantes 2, au Val Fourré (Mantes-la-Jolie), et Mag 2000, à Magnanville, ne répondent pas aux exigences de sécurité anti-incendie, et doivent rapidement se mettre aux normes.

Soutenir la création d’entreprises

La Communauté d’agglomération des deux rives de Seine (CA2RS) vient de lancer un marché destiné à soutenir les créateurs d’entreprises sur son territoire.

Les circuits courts entre croissance et incertitudes

Depuis une décennie, réduire la distance entre producteurs et consommateurs de fruits, légumes ou viandes est devenu un enjeu pour les pouvoirs publics, mais aussi pour les consommateurs et les producteurs eux-mêmes. Si les initiatives ne manquent pas en vallée de Seine, les professionnels impliqués dans ces circuits courts déplorent un manque d’offre plus que de demande, et critiquent les dégâts de la course au produit alimentaire le moins cher.

Supprimer les rejets en Seine

Le syndicat intercommunal d’assainissement (SIAMHLM) vient de lancer un marché afin de poursuivre la modernisation de la station d’épuration des Mureaux.

Grande agglo : statu quo pour l’eau potable

La distribution et l’assainissement de l’eau sont les sujets d’intenses discussions chez les élus de la vallée de Seine, en vue de la fusion de six intercommunalités de la vallée. On s’oriente vers un maintien, dans un premier temps, des différents modes de gestion.

Grande agglomération, en route vers la fusion

Au premier janvier 2016, de Rosny-sur-Seine à Conflans-Sainte-Honorine, la vallée de Seine constituera bientôt une seule grande communauté d’agglomération, nommée Grand Paris Seine aval. La semaine dernière, la constitution d’un pôle métropolitain, première étape de cette fusion des six intercommunalités actuelles, a été entérinée par les élus lors de sa première séance. Entre les différents courants politiques, l’équilibre des pouvoirs y est subtil, et reste fragile malgré la volonté affichée d’unité.

Les deux piscines mantaises tueront-elles celle de Porcheville ?

La construction de l’Aquasport bientôt terminée, des questions se posent quant au coût du fonctionnement des deux piscines de l’agglomération. Celle de Porcheville, gérée par la commune, pourrait en pâtir.

Dernier budget avant le déménagement

La séance du conseil communautaire de l’agglomération des deux rives de Seine (CA2RS) s’est tenue pour la dernière fois dans les locaux de l’ancien hôtel de ville de Carrières-sous-Poissy.

Impôts stables pour investissements en baisse

La Communauté d’agglomération de Mantes en Yvelines (Camy) a voté son budget 2015 dans un contexte financier difficile, même si son endettement reste faible.

En campagne, la ministre esquive les profs

Les syndicats d’enseignants du Mantois ont manifesté leur mécontentement pour la venue de leur ministre, Najat Vallaud-Belkacem, à l’occasion d’un meeting électoral à Magnanville.

L’apport des fonds européens

La vallée de Seine est l’un des plus gros bénéficiaires des fonds européens en Île-de-France, même si ces derniers sont plutôt en baisse. D’un côté, ils permettent le lancement de projets innovants en lien avec l’écologie et le social, notamment dans le bâtiment. De l’autre, ils continuent de jouer leur rôle agricole et rural historique, auprès des exploitants de grandes cultures, mais aussi pour des investissements touchant les communes rurales et les petits exploitants.

Eau potable : un avenir public ou privé ?

De la régie publique à une totale délégation aux entreprises privées, eau potable et assainissement connaissent tous les modes de gestion en vallée de Seine. Les réseaux, eux, sont intimement mêlés dans un patchwork territorial dont la complexité historique n’effraie cependant plus les élus. Plusieurs associations de consommateurs prônent le passage en régie pour la fourniture d’eau, de Mantes à Poissy.

Le retour des emprunts toxiques

Une décision de la Banque nationale suisse a causé une hausse importante de la valeur du franc suisse par rapport à l’euro. En vallée de Seine, certaines collectivités possèdent encore des emprunts structurés, souvent dits « toxiques », dont les taux d’intérêt dépendent de la valeur de la monnaie suisse. Pour celles-ci, l’addition pourrait se révéler salée.

« Les secteurs qui recrutent ne sont pas dans le Nord des Yvelines »

Pôle emploi a regroupé ses deux agences du Mantois en une seule en novembre. Son directeur depuis un an et demi, Patrick Rivoal, revient sur ce changement, et sur la situation difficile de l’emploi en vallée de Seine.

Ces PME qui empruntent auprès des internautes

L’une est un magasin d’optique mantais, l’autre une PME industrielle chantelouvaise, et toutes deux cherchaient des financements pour pouvoir grandir. Ces deux entreprises ont choisi de solliciter un emprunt auprès des internautes, par l’intermédiaire de la plateforme en ligne Unilend, pionnier français du micro-prêt aux entreprises locales.