Des étudiants parisiens vont travailler à la redynamisation de l’île aux Dames et l’île Aumône. Ce projet entre dans le cadre d’Ergapolis, un concours qui porte sur des projets de renouvellement urbain. En compagnie d’élus et de fonctionnaires municipaux, les élèves ont débuté le concours par une visite de Mantes-la-Jolie vendredi 6 octobre.

« L’objectif est de travailler à un diagnostic et un schéma directeur de mise en valeur des îles », indique la Ville. Réunis en trois équipes, une trentaine d’élèves en architecture, urbanisme, ingénierie, sociologie, communication ; ont six mois pour présenter leur projet. Fanny Albrieux, chargée de projet à l’institut Ergapolis, met en avant « la vision transverse » apportée par ces « équipes pluridisciplinaires ».

Jean-Luc Santini (LR), conseiller municipal, mise sur la créativité des étudiants pour proposer « des idées auxquelles on n’aurait pas pensé ». Fanny Albrieux précise que les projets ne sont « jamais réalisés dans leur ensemble », mais ont mené à « deux cent millions de marché investis » les années précédentes.

Article mis à jour le 17 octobre
Les projets du concours Ergapolis ont mené à « deux cent millions de marché investis », et non « deux millions » comme indiqué précedemment.