DOSSIER

Des carrières de sable, il restait deux étangs non remblayés et une immense friche industrielle. Ses 113 hectares ont été aménagés comme une ode à la nature.

En tête du premier tour dans la huitième circonscription, la candidate LREM, ex-adjointe mantaise, porte plainte en diffamation et met en cause la réalité des éléments publiés par La Gazette dans un droit de réponse. Le voici, accompagné de fac-similés extraits d'un courriel cité dans notre précédente édition, et d'un second droit de réponse.

Depuis 2014, l'adjointe mantaise Khadija Moudnib traîne des accusations de conflit d'intérêts portées par l'opposition municipale et la presse locale. C'est en candidate LREM qu'elle les a encore démenties. Des documents explosifs, révélés ci-dessous, mettent à mal sa défense.

Au-delà des grandes écuries politiques, nombre de candidats aux élections législatives s'engagent pour propager d'abord des idées, sans forcément pouvoir espérer l'emporter. Ils nous ont raconté leur campagne.

Très nombreux cette année, les candidats aux élections législatives des 11 et 18 juin prochains devront obtenir 12,5 % des suffrages des inscrits pour figurer au second tour.

A Aubergenville, les responsables de la SNCF venus présenter l'extension à l'Ouest du RER E ont d'abord mis en avant les avantages à court terme attendus des rénovations de gares de cette ligne, à la mise en service estimée pour 2024 au plus tôt.

Orange et SFR semblent avoir trouvé leur rythme de croisière dans le déploiement de la fibre optique pour les 104 communes et 590 000 foyers sous leur responsabilité. Le Département, responsabble de 109 000 foyers, lance cette année ses chantiers de « montée en débit » de l'ADSL dans 54 communes, et de déploiement de la fibre dans les 104 restantes.

La centrale thermique cesse de brûler son fioul un an avant la date inialement prévue. Elle a été définitivement fermée ce lundi par EDF, qui prévoit de mettre dix ans à la démanteler. L'avenir du site n'est pas connu.

De Mantes-la-Jolie à Poissy, les directions des trois centres hospitaliers semblent enfin aborder l'avenir avec une prudente confiance. Les organisations syndicales critiquent, elles, un personnel au bord de la rupture et le non-renouvellement du matériel.

Chapet comme Mézières-sur-Seine accueillent des programmes de construction de logements, une centaine pour la première, plus de 200 pour la seconde, qui représentent un accroissement non négligeable de leurs propulations dans la décennie qui vient.

Entre centres-villes et zones périphériques, le débat est plus vif que jamais. A la dernière assemblée générale des commercants du centre-ville mantais, le projet de centre géant porté à Buchelay par la Compagnie de Phalsbourg a donné lieu à de rudes échanges, symboles de l'inquiétude de ces petits patrons.

Depuis quelques années, les patrons en herbe sont de plus en plus nombreux à créer leur entreprise, en vallée de Seine comme partout en France. Dans l'immense majorité des cas, il s'agit cependant plus de créer son propre emploi qu'une structure qui embauche d'autres salariés que son seul dirigeant.

Les industriels de vallée de Seine, petits comme grands, décrivent des difficultés de plus en plus grandes pour recruter des techniciens. La très mauvaise image du secteur auprès des jeunes comme de leurs parents expliquerait pour partie cette désaffection malgré des rémunérations devenues plutôt attractives.

A Aubergenville jeudi dernier, les élus de la communauté urbaine Grand Paris Seine et Oise (GPSEO) ont présenté les orientations urbanistiques des années à venir en réunion publique. Ils ont affirmé vouloir préserver paysages et environnement tout en favorisant le développement économique et industriel grâce, notamment, à un effort au niveau des transports.

Forum des formations, programmes de réussite éducative, auto-école sociale. De l'enfance à l'entrée dans la vie active, ces initiatives visent à ce que les jeunes puissent trouver l'avenir qui leur convient.