ACTU

Dans le cadre de l’opération Renvoyé spécial, organisée par la Maison des journalistes, des lycéens ont pu échanger avec le journaliste Moneim Rahma, emprisonné et torturé au Soudan en 2011.

La coopération entre les deux communes va s’accentuer avec la création d’une police « pluricommunale » de six agents qui officieront sur leurs deux territoires.

Dans les Yvelines, la 8ème circonscription échappe à la déferlante La République en marche (LREM), dont les candidats ont presque réussi le grand chelem.

Le préfet des Yvelines avait ordonné la perquisition du domicile du président d'une association cultuelle musulmane, au nom de la lutte contre le terrorisme.

En mai, la nouvelle communauté urbaine a célébré l'Union européenne, qui finance partiellement le nouveau parc. Les élus se félicitent des investissements importants de l'UE en vallée de Seine.

Dans la 9ème circonscription, Jean-Marie Tétart (LR) se trouve en ballottage défavorable face à Bruno Millienne (Modem-LREM), avec un écart plus faible que les autres Républicains de vallée de Seine.

La République en marche est arrivée largement en tête dans la 12ème circonscription devant le député sortant David Douillet, qui compte sur un « sursaut démocratique » pour le second tour.

Elle est presque déjà élue députée. Alors, Natalia Pouzyreff (LREM) évoque déjà l'après, promettant « des ateliers citoyens sur différentes thématiques » tout au long de son mandat. Son adversaire le député sortant Pierre Morange, note « une abstention historique et une lame de fond » en faveur de LREM. Il déplore la « démobilisation » des électeurs, et « appelle à la mobilisation pour inverser la tendance ».

L'adjointe pisciacaise Michèle de Vaucouleurs (Modem-LREM) réalise le double du score de son adversaire, le député sortant Arnaud Richard (UDI-LR).

Avec un taux de participation historiquement bas, Khadija Moudnib (LREM) et Michel Vialay (LR) s’affronteront pour le second tour des législatives.

Derrière l’imposant mur de pierre situé sur les hauteurs de la ville, face au lycée Senghor, un programme immobilier de 150 logements va voir le jour d’ici le premier trimestre 2019.

Présenté lors du conseil muncipal du 1er juin, le projet d’aménagement du quartier de la gare par Citallios a été vivement critiqué par l’opposition.

La municipalité, au-delà d'opérations de nettoyages des quartiers et des berges ayant impliqué plus de 450 personnes, a créé ateliers et sessions ludiques pour réduire production et jets de déchets.

La candidate LREM de la huitième circonscription et ex-adjointe mantaise porte plainte en diffamation et met en cause la réalité des éléments publiés par La Gazette dans un droit de réponse. Le voici, ainsi que deux des documents cités dans notre article.

Lors du dernier conseil municipal, la taxe foncière sur les propriétés bâties en quartiers prioritaires était à l’ordre du jour. Certains élus ont jugé que les bailleurs n’honoraient pas leurs engagements.