C’était une promesse de campagne de Guy Muller (UMP), élu maire en 2014. En septembre, les enfants allant à la maternelle Les pervenches n’auront plus cours dans les bâtiments préfabriqués de l’école, vieux d’une trentaine d’années. Ils ne devraient cependant pas être trop dépaysés, puisqu’ils auront alors cours de l’autre côté de la rue du Pavé, dans le groupe scolaire Madeleine Vernet. Issu du regroupement des écoles La Fontaine et Pascal, ses bâtiments ont été rénovés l’an dernier, libérant des locaux qui seront rénovés.

« L’idée est de faire déménager Les pervenches dans des locaux propres, aux normes, plus sympas, indique-t-on à la mairie. Nous augmentons aussi la surface, dans les bâtiments comme dans la cour de récréation. » Le budget de cette opération est estimé à 500 000 € HT. En septembre 2015, le groupe scolaire Madeleine Vernet devrait donc être complètement terminé, après l’intégration de l’école maternelle, ainsi que la remise au propre de sa bibliothèque, et la création de salles de direction et des professeurs.

Elémentaires : tableau numérique interactif pour tous

Suite aux travaux de restructuration et de rénovation du groupe scolaire Madeleine Vernet, la mairie a installé des tableaux numériques interactifs (TNI) dans toutes les classes des écoles élémentaires épônoises. C’est plus qu’à Mantes-la-Jolie, par exemple, où seules quelques classes des écoles bénéficient de ce dispositif d’apprentissage.