Jeudi dernier, à l’avant-veille de l’ouverture de la Nouvelle réserve, au milieu des piles de livres, il est l’heure des derniers réglages. Des bénévoles s’affairent pour aider les trois fondateurs. Leurs locaux sont constitués de la librairie elle-même, d’une salle de 70 m² et d’un parking dans la cour. Ils appartiennent à la mairie de Limay, qui s’est rapidement montrée favorable à leur projet.

Lorsque la Réserve, tenue à Mantes-la-Ville par Stéphane Bernard, figure écologiste locale, avait fermé en octobre 2014 après 34 ans d’existence, le Mantois perdait sa seule librairie indépendante. C’était sans compter sur Jean-Christophe Vizcaino, Claire Lancelle et Hervé Renard, qui ont ouvert le week-end dernier la Nouvelle réserve, maintenant limayenne. Apprenant il y a un an la fermeture à venir de la Réserve, ils décident alors de fonder une société coopérative pour ouvrir leur librairie, et y incluent leurs futurs clients à travers une souscription.

« Nous avons un quatrième associé au capital, indique Christophe Viscaino. C’est une association, Les amis de la nouvelle réserve, qui compte environ 150 membres. » Côté bouquins, les associés veulent réaliser une sélection indépendante au sein des 10 000 ouvrages pour l’instant disponibles en rayonnages. « Nous proposerons des livres qui ne sont pas en tête d’affiche, explique Claire Lancelle, ancienne salariée de la Réserve. Nous voulons apporter notre touche personnelle, et mettre en avant le conseil et l’échange. »